10 choses que vous ne savez peut-être pas sur le hockey

Alors tu crois savoir tout ce qu’il y a à savoir sur le hockey, hein ? Eh bien, si vous connaissez plus de la moitié de ces faits étranges, vous êtes soit un mordu de hockey, soit vous avez trop de temps libre.

1. Un homme à un dollar

En 1993, Kris Draper a été échangé aux Red Wings de Detroit pour seulement 1 $. Cela a conduit à son surnom à Detroit – le « One Dollar Man ». Draper a fini par valoir beaucoup plus qu’un dollar, cependant. Il a ensuite joué 17 saisons avec les Wings, jouer 1137 matchs et accumuler 158 buts au cours de cette période. Draper a également remporté quatre coupes Stanley avec Detroit en 1997, 1998, 2002 et 2008.

Kris Draper, surnommé « l'homme à un dollar », a remporté quatre coupes avec les Red Wings au cours de ses 17 saisons.  (AP Photo/Gene J. Puskar)
Kris Draper, le « One Dollar Man », a remporté quatre coupes avec les Red Wings au cours de ses 17 saisons. (AP Photo/Gene J. Puskar)

2. Le Grand

Vous devez savoir que Wayne Gretzky est le meilleur marqueur de tous les temps dans la LNH, mais saviez-vous que The Great One détiendra toujours ce record même s’il n’a jamais marqué de but? Même sans marquer une seule fois dans sa carrière, Gretzky a accumulé tellement d’aides qu’il serait toujours le meilleur marqueur de tous les temps de la LNH . C’est beaucoup d’aides.

3. Le premier objectif

Dave Ritchie du Montreal Wanderer a marqué le premier but officiel de la LNH le 19 décembre 1917. Le but a été marqué contre les Arenas de Toronto.

4. N’oubliez pas les dames

Il y a douze femmes nommées sur la Coupe Stanley – toutes étant propriétaires ou dirigeantes d’équipe. Marguerite Norris, présidente des Red Wings de Detroit de 1954 à 1955, a été la première femme à faire graver son nom sur la Coupe.

Sonia Scurfield, copropriétaire des Flames de Calgary en 1989, est la seule Canadienne à avoir son nom sur la Coupe.

5. L’homme à un million de dollars

En 1971, les Bruins de Boston ont signé Bobby Orr pour un contrat de cinq ans, d’une valeur de 200 000 $ par an. Il s’agissait du premier contrat d’un million de dollars signé dans la LNH. Orr a fini par marquer 181 buts au cours de cette période et valait bien l’argent dépensé.

Bobby Orr

6. La taille n’a pas d’importance

Roy Worters, l’ancien gardien de but des Pirates de Pittsburgh, des Américains de New York et des Canadiens de Montréal, est le joueur le plus petit à jouer dans la LNH. Waters mesurait 5′ 3″ de haut et a joué dans 484 matchs de 1925 à 1937.

À l’autre extrémité du spectre, le défenseur des Bruins de Boston Zdeno Chara est le joueur le plus grand à avoir jamais joué dans la LNH. Le natif slovaque mesure 6  » 9 « , soit un pied et demi de plus que Waters.

7. La première rondelle

La rumeur veut que les premières rondelles de hockey n’étaient en fait que des morceaux de bouse de vache congelés. Je pense qu’il est prudent de dire que nous sommes tous reconnaissants qu’ils aient trouvé un meilleur matériau pour les rondelles. La version moderne est faite de caoutchouc vulcanisé et mesure un pouce d’épaisseur et pèse entre 5,5 et 6 onces. 

8. La Coupe

La coupe Stanley ne mesurait à l’origine que sept pouces de haut. Il porte le nom de Lord Stanley de Preston, gouverneur général du Canada à l’époque. La coupe a été décernée à l’équipe canadienne de hockey amateur la mieux classée. Le trophée est toujours décerné à la meilleure équipe, mais il mesure maintenant plus de 35 pouces de haut.

9. Tir le plus rapide

Bobby Hull, le détenteur du record du lancer frappé le plus rapide, a été élu au Temple de la renommée du hockey en 1983.
Bobby Hull a été élu au Temple de la renommée du hockey en 1983. (Archives THW)

Bobby Hull détient le record du tir frappé le plus rapide jamais enregistré à 118 milles à l’heure, mais c’était à l’époque où la technologie n’était pas très sophistiquée – son tir au poignet était cadencé à 105 mph. Surnommé « le Golden Jet », Hull a passé 23 saisons dans la Ligue nationale de hockey et l’Association mondiale de hockey, jouant pour les Blackhawks de Chicago, les Jets de Winnipeg et les Whalers de Hartford.

Le slapshot le plus rapide enregistré dans les temps modernes avec la technologie moderne était le méchant monstre à 108,8 mph de Zdeno Chara en 2012 lors de la compétition de compétences All-Star. .

Des arguments peuvent encore être avancés selon lesquels Al MacInnis a eu le tir frappé le plus dur de tous les temps, mais ses vitesses radar ont été entravées par son utilisation d’un bâton en bois au lieu des versions composites que tout le monde utilise aujourd’hui.

10. Buts de gardien de but

Billy Smith, l’ancien gardien des Islanders de New York, est le premier gardien à avoir marqué un but. Smith a marqué son but le 28 novembre 1979.

Michel Plasse, ancien gardien de but des Blues de Kansas City dans la LCH, a également marqué un but le 21 février 1971. Donc, si vous gardez une trace de toutes les différentes ligues, Plasse est techniquement la première.

L’ancien gardien des Flyers de Philadelphie, Ron Hextall, est le deuxième gardien de but à marquer un but, mais le premier à marquer en tirant lui-même. En incluant Hextall et Smith,  onze gardiens de but ont marqué des buts  dans la LNH. Martin Brodeur a le plus de buts par un gardien de but avec trois.

Bien, tu l’as maintenant. Maintenant, vous avez été éduqué sur l’histoire du hockey.

Combien de faits connaissiez-vous déjà ? Y a-t-il un fait intéressant sur le hockey que vous savez qui n’a pas été répertorié? Postez-le dans les commentaires ci-dessous.

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *